Escrime, justice réparatrice et mineur.e.s en détention

Projet lauréat 2019 / Association Pour le Sourire d'un Enfant

Au Sénégal, les grossesses non prévues sont de plus en plus fréquentes chez les adolescentes et se terminent souvent par un avortement ou un accouchement solitaire. Elles sont alors souvent poursuivies pour infanticide et sont sanctionnées par de longues peines de détention.
Parallèlement, le phénomène de bandes organisées s’est développé, entraînant des violences et le trafic de stupéfiants. Ainsi, le nombre de mineur.e.s en détention est important et les temps de détention peuvent atteindre 5 ans, ce qui impacte fortement la réinsertion sociale. Face à cela, l’Association Pour le Sourire d’un Enfant (APSE) a élaboré la méthode « Escrime et justice réparatrice » au sein de la prison de Thiès, pour plus de 300 mineur.e.s. Avec ce nouveau projet, l’APSE va élargir ses actions au sein de la prison de Thiès et installer le dispositif au sein de la prison de Diourbel.

Télécharger
Année : 2020
Éditeur : Sport & Développement
Auteur : Sport & Développement
https://www.enfantsourire.com/

Catégorie(s) : Actualité, Fiche de bonnes pratiques

Géographie(s) : Afrique

Thème(s) : Approche microprojet, Droits humains et Egalité femme homme, Sport & Développement

Category

Actualité, Fiche de bonnes pratiques

Tags

, , , , , , ,